Skip to main content

La montre de course Adidas met à l'honneur le monde des objets connectés

Les appareils mobiles portables se diversifient avant même que certains gros paris aient été prouvés.

Stephen Lawson Le vice-président d'Adidas Interactive, Paul Gaudio, portait la nouvelle montre intelligente de la société mercredi à la conférence GigaOm Mobilize à San Francisco.

Adidas a dévoilé mercredi une smartwatch qui se concentrera sur un service de coaching virtuel et ne communiquera pas avec les smartphones. Il est conçu pour les coureurs, qui souvent ne veulent pas porter un téléphone sur leurs séances d'entraînement, a déclaré Paul Gaudio, vice-président d'Adidas Interactive. Il a montré la montre pour la première fois mercredi lors de la conférence GigaOm Mobilize à San Francisco

[Plus d'informations: Les meilleures protections contre les surtensions pour votre électronique coûteuse]

Il sera en vente le 1er novembre pour 399 $ et utilisera le GPS dire aux coureurs jusqu'où ils sont allés et à quelle vitesse. Il peut également surveiller la fréquence cardiaque, ce qui informera un service d'entraînement qui peut guider les coureurs jusqu'à leur fréquence cardiaque désirée et redescendre, a dit Gaudio.

Il y a aussi un lecteur audio intégré, avec Bluetooth pour communiquer avec un casque. Le service de coaching peut utiliser des repères visuels et physiques et même des indications audibles basées sur les préférences de l'utilisateur, a déclaré Gaudio.

L'un des grands défis du développement de la montre était de supprimer les fonctionnalités et de les rationaliser. La synchronisation avec un téléphone portable était une capacité dont la plupart des coureurs pouvaient se passer.

«À un certain niveau, ils ne veulent plus être dérangés par le fait de porter un téléphone», a déclaré Gaudio. Il peut s'agir à la fois de réduire le poids transporté et d'échapper au monde des alertes et des appels.

Les moniteurs de fitness portables, tels que les familles Fitbit et Nike Fuel, ont fait leurs premiers pas dans un marché en pleine évolution. D'autres, comme Google Glass, ne sont pas des produits commerciaux complets et, dans certains cas, sont encore controversés.

Le verre peut être un outil utile pour certains utilisateurs spécialisés, chirurgiens, soldats et même certains athlètes sérieux, a déclaré Olof Schybergson, PDG de conseil en design Fjord. Mais il s'interroge sur le potentiel dominant du produit. "Je ne pense pas que ce soit un produit grand public, du moins pas encore", a déclaré Schybergson.

Adidas a fait un appareil pour le poignet parce que les consommateurs ont déjà l'habitude de porter des montres, a déclaré Gaudio. Plusieurs compagnies sont venues à Fjord vouloir développer smartwatches, mais beaucoup veulent juste un parce qu'il est considéré comme le nouveau facteur de forme chaud, a déclaré Schybergson. Adidas avait des objectifs très clairs, dit-il.

Qualcomm, qui a présenté le mois dernier sa montre Toq en tant que produit phare en édition limitée, se concentre sur la fourniture de services plutôt que sur des appareils spécifiques. Toq est destiné à montrer les technologies Qualcomm, y compris AllJoyn, un protocole de communication de périphérique à périphérique

Avec AllJoyn, la société espère favoriser un écosystème interopérable qui s'étend sur plusieurs appareils et technologies radio, a déclaré Rob Chandhok, président de Centre de services Internet et d'innovation de Qualcomm.

Parlant plus tard chez Mobilize, Chandhok a pris un angle différent de celui de Gaudio sur les rôles des appareils et des services.

"L'opportunité ici, pour ceux qui fabriquent des wearables, c'est de penser à ce que sont les interfaces pour ces périphériques. Parce que je pourrais vouloir changer de montre pour la forme, alors mettre une montre différente pour la productivité, puis mettre une montre différente pour la mode, mais je ne veux pas que mes services soient tous différents les uns des autres », a déclaré Chandhok. . "Qu'est-ce que cela signifie pour les applications qui sont déjà sur mon téléphone de profiter d'un autre écran ou d'un autre ensemble d'appareils?"