Skip to main content

Alcatel-Lucent: la virtualisation permettra aux opérateurs de développer de nouveaux services plus rapidement

Pour aider les opérateurs à virtualiser leurs infrastructures, Alcatel-Lucent a ouvert à des fournisseurs tiers une plate-forme cloud interne qui exécutera des fonctionnalités telles que le DNS et les pare-feu.

Les opérateurs doivent abandonner les équipements propriétaires qu'ils utilisent aujourd'hui et adopter une infrastructure davantage basée sur le cloud qui leur permet d'être plus flexibles et d'utiliser du matériel de base, selon Sue White, directrice principale du marketing des plateformes IP chez Alcatel-Lucent.

Tout comme les entreprises aujourd'hui peuvent déployer de nouvelles applications et de nouveaux services plus rapidement en utilisant des services hébergés, les opérateurs le feront aussi, ce qui devrait être une aubaine pour les utilisateurs, a déclaré Alcatel-Lucent. "Nous allons voir que les opérateurs innovent beaucoup plus rapidement avec les services et peuvent travailler beaucoup mieux avec les tiers ... Aujourd'hui, les opérateurs mettent beaucoup de temps à fournir de nouveaux services", a déclaré M. White.

Le concept sous-jacent s'appelle Network Functions Virtualization (NFV), et la plate-forme qu'Alcatel-Lucent espère que les opérateurs utiliseront pour la concrétiser est CloudBand. Pour aider à propulser l'utilisation de CloudBand, la société a ouvert aux développeurs d'applications tierces une installation en direct qu'elle héberge à Chicago.

Dans le cadre de ce programme, les opérateurs Deutsche Telekom et Telefónica travailleront avec Citrix Systems. , Intel, Vyatta appartenant à Brocade, Radware, Red Hat, Metaswitch Networks et Nominum sur des applications réseau telles que le DNS et les contrôleurs de session.

Les opérateurs sont très intéressés par NFV, comme l'ont montré des représentants de 13 opérateurs l'année dernière - y compris Verizon, China Mobile et Deutsche Telekom - se sont réunis pour rédiger un livre blanc sur le sujet.

Cependant, passer à une toute nouvelle manière de construire les réseaux repose sur l'offre de téléphonie et le haut débit mobile ne va pas Du jour au lendemain.

"Certainement c'est un voyage. Cette année, nous avons fait beaucoup de preuves de concepts. L'année prochaine, nous attendons beaucoup plus d'essais, et probablement en 2015, nous verrons l'émergence des premiers services fonctionnant dans un environnement NFV », a déclaré White.